15 janvier 2021

Le médecin de Maradona dans le viseur de la justice

La justice Argentine a saisi dimanche le dossier médical de Diego Maradona, décédé mercredi d'une crise cardiaque à son domicile, dans le cadre d'une enquête ouverte sur la mort du célèbre footballeur. /Photo prise le 27 novmbre 2020/REUTERS/Ricardo Moraes

La justice Argentine a saisi dimanche le dossier médical de Diego Maradona, décédé mercredi d’une crise cardiaque à son domicile, dans le cadre d’une enquête ouverte sur la mort du célèbre footballeur.

Des perquisitions ont eu lieu dans la journée au domicile et à la clinique du médecin de Diego Maradona, Leopoldo Luque.

Elles ont été ordonnées par les procureurs de la ville de San Isidro et signées par un juge local, selon un communiqué de presse émis par le parquet.

« Hier (samedi), l’enquête s’est poursuivie avec l’audition des proches du défunt, dont des membres de sa famille », peut-on lire dans le communiqué. « En vertu des preuves recueillies, il apparaissait nécessaire de demander une perquisition au domicile et au bureau du docteur Leopoldo Luque. »

« Ils ont pris le dossier médical », a dit Leopoldo Luque à la télévision locale, après les perquisitions. « Il n’y a eu aucune erreur médicale », a-t-il ajouté, précisant qu’il n’était pas responsable de la mort du footballeur. Diego Maradona était confronté depuis des années à des problèmes de santé, d’addiction à la drogue et d’obésité.

« J’ai fait ce que j’ai pu pour Diego. Il avait besoin d’aide », a ajouté le médecin.

Diego Maradona avait subi il y a quelques semaines une intervention chirurgicale pour un hématome sous-dural. Il y a vingt ans, il avait failli décéder d’un arrêt cardiaque lié à sa surconsommation de cocaïne.

(Jorge Otaola and Ramiro Scandolo, version française Caroline Pailliez)

source: Yahoo actualités

 325 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :