28 septembre 2020

Etat d’urgence décrété à Santiago du Chili

Le président chilien Sebastian Pinera a décrété l’état d’urgence à Santiago, vendredi 8 octobre, après une journée de violences et d’affrontements nés de protestations contre l’augmentation des prix des transports.

« J’ai décrété l’état d’urgence et, à cette fin, j’ai nommé le général de division Javier Iturriaga del Campo à la tête de la défense nationale, conformément aux dispositions de notre législation concernant l’état d’urgence », a déclaré le chef de l’Etat Sebastian Pinera dans un message au palais gouvernemental.

Ces mesures ont été annoncées vers minuit alors que Santiago du Chili a été toute la journée le théâtre de violents affrontements entre forces de l’ordre et manifestants, les pires depuis plusieurs années, qui ont obligé les autorités à boucler toutes les stations de métro.

Le général Javier Iturriaga a déclaré que l’armée opérerait des patrouilles dans les principaux sites de la capitale mais n’imposerait pas en l’état de couvre-feu. « Nous n’allons restreindre aucune liberté individuelle pour le moment », a-t-il affirmé. L’état d’urgence est initialement imposé pour quinze jours.

Le prix des tickets de métro est passé de 800 à 830 pesos (1,04 euro) aux (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

 25 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :