Etude après-Covid: des conséquences neurologiques certaines…

Deux ans après le début de la pandémie, la science apporte de nouveaux éléments sur les conséquences d’une infection au Covid, alors qu’une large partie de la population a été au contact du virus.

Si les conséquences neurologiques étaient évoquées, il restait à en savoir la portée. Selon une étude publiée dans Nature, il y a « un impact délétère » lié au SARS-CoV-2 dans les cerveaux de certaines personnes, pourtant infectées des mois auparavant.

Pour arriver à cette conclusion, l’étude s’est intéressé à l’état du cerveau de 785 personnes âgées de 51 à 81 ans, selon qu’elles ont été ou non infectées par le Covid, 401 ont été infectées dont seulement 15 hospitalisées, afin de permettre d’évaluer les conséquences d’une infection bénigne, qui concerne donc la majorité de la population.

En se basant sur les imageries réalisées avant l’infection, l’étude montre que les personnes infectées par le Covid ont subi, en moyenne, une perte ou une lésion supérieure de 0,2% à 2% des tissus cérébraux, en comparaison avec les personnes qui n’ont pas été infectées.

source: Yahoo actualités

 865 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :