30 septembre 2022

Fréquentation touristique au 1er trimestre: encore plus de métropolitains qu’en 2019

Au cours du premier trimestre 2022, la Polynésie française a accueilli 30 100 touristes, contre 4 700 en 2021, annonce l’Institut de la statistique (ISPf).

Si, pour la première fois depuis le premier trimestre 2019, le tourisme est ouvert sur l’ensemble de la période, la fréquentation reste néanmoins inférieure de 40 % à celle de 2019.

Première composante du tourisme en Polynésie française, le tourisme terrestre marchand représente 64 % des effectifs du trimestre. Les clients séjournant uniquement en hôtellerie ou en pension de famille sont 45 % moins nombreux qu’en 2019, et ceux passant au moins une nuit dans les meublés du tourisme (6 % de la clientèle) le sont pour un tiers de moins.

Le secteur flottant (7 300 touristes) redémarre enfin en offrant des croisières sur l’ensemble du trimestre, mais les croisiéristes restent deux fois moins nombreux qu’en 2019.

Dernier secteur d’hébergement, le tourisme non marchand (3 550 touristes) a reconstitué 80 % de ses effectifs de 2019.

La clientèle originaire de France métropolitaine, deuxième marché en Polynésie française avec 30 % des effectifs touristiques totaux, est en forte croissance et dépasse même la fréquentation observée en 2019. Ils sont ainsi 1 % de touristes marchands en plus qu’en 2019 et 5 % en plus sur le tourisme non marchand.

La clientèle originaire d’Amérique du Nord qui représente plus d’un touriste sur deux ce trimestre (60 % des effectifs totaux), reste en retrait d’un tiers par rapport à la même période de 2019. La clientèle européenne (2 000 touristes sur ce trimestre) peine à retrouver ses niveaux d’avant-crise (5 700 en 2019).

Dernière zone encore peu accessible ce trimestre du fait des restrictions sanitaires, les clientèles originaires du Pacifique et d’Asie totalisent respectivement 1 000 et 250 touristes, contre 4 250 et 4 000 en 2019.

source: ISPf

 439 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :