17 septembre 2020

Gare au dioxyde de titane !

Méfiez-vous de la composition des dentifrices, certains pourraient s’avérer très dangereux.

Le dioxyde de titane, sous forme de nanoparticules serait présent dans de nombreux dentifrices en vente dans les supermarchés, pharmacies, parapharmacies et même dans les magasins bio, selon une récente étude de l’association Agir pour l’environnement. Cette dernière demande que ce produit ne soit plus utilisé dans les dentifrices et les médicaments.

Pour arriver à ce constat, l’association a passé au crible 408 dentifrices, dont 59 pour enfants vendus partout en France. Et le bilan est effarant : « deux tiers des dentifrices (271 dentifrices sur 408) contiennent du dioxyde de titane », « un dentifrice pour enfants sur deux en contient (29 dentifrices sur 59) » et « aucun des 271 dentifrices ne précise sur son emballage si le dioxyde de titane présent est à l’état nanoparticulaire », selon un communiqué de l’association. Le règlement européen sur les cosmétiques exige pourtant que l’étiquetage porte la mention « nano » si les particules de TiO2 font moins de 100 nm, une taille qui facilite leur pénétration dans l’organisme. Ces nanoparticules, qui inquiètent les associations de défense des consommateurs depuis de nombreuses années, sont suspectées d’être cancérigènes.

Agir pour l’environnement a par exemple fait analyser un dentifrice pour enfants au goût fraise d’une des marques les plus vendues en France. Selon les résultats, il y aurait 47% de dioxyde de titane présent sous forme de nanoparticules. Un pourcentage excessif selon l’association.

Une substance déjà controversée

Ce n’est pas la première fois que cette substance fait parler d’elle puisqu’en mai 2018, la secrétaire d’Etat à la Transition écologique Brune Poirson avait annoncé la suspension de son utilisation dans les produits alimentaires…

> LIRE LA SUITE SUR BUSINESS INSIDER

Source: Yahoo actualités

 14 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :