28 janvier 2022

Intempéries et premiers dégâts: les agents de l’Equipement sur le terrain

Le ministre des Grands travaux, René Temeharo, a rencontré in situ, jeudi après-midi, les agents du service de l’équipement afin de réaliser un point de situation des interventions menées sur le terrain face aux intempéries.

Autant dire que les agents ont été fortement mobilisés depuis la veille, afin de rétablir la circulation, et garantir au maximum la sécurité des usagers.

Sur Tahiti, la quinzaine d’inventions de ce jeudi, a principalement concerné l’élagage d’arbres comme à Taravao et Mahina; le nettoyage de chaussée dû aux inondations causées par un fort débit de rivières ou de cascades, ou encore des caniveaux encombrés par des déchets (Papenoo, Mahina, Tiarei. Punaauia, Afaahiti).

Les agents sont aussi intervenus pour un éboulement et un glissement de terrain au niveau du pk 2 de Papenoo, et un éboulement a aussi été constaté à Toahotu.

Sur Moorea, la saturation du caniveau à hauteur du pk 0 a causé une inondation de la chaussée au niveau de la station service.

Aux îles sous le vent, depuis lundi les agents sont intervenus suite à plusieurs éboulements et élagage d’arbres sur Raiatea. Notamment, au pk3,5 à Apooiti, à la rocade au centre ville, au pk 22 pour le retrait de rochers, puis au niveau du temple adventiste, … .

A Huahine, les agents sont intervenus pour l’élagage d’arbres sur plusieurs sites. De plus,  ils ont procédé au nettoyage des talus et accotements à Maroe et Taravari suite à un éboulement.

A Tahaa, sur Faaaha, les buses bouchées ont causé une inondation de la cour de l’école de la commune, la rivière en crue a causé l’inondation de trois habitations et des arbres ont été élagués autour de l’île.

Sur Bora Bora, les interventions ont consisté au dégagement de terre et de cailloux sur accotements de la route notamment sur Faanui, Matira et Anau.

Enfin, sur Maupiti, les agents ont principalement procédé au nettoyage des caniveaux.

Le ministre des Grands travaux appelle la population à la plus grande vigilance, en particulier pour ceux vivant aux abords des rivières ou de grands caniveaux et à limiter ses déplacements en raison du risque de chute d’arbres, de pierres ou d’éboulements.

Source: Gouvernement

 520 visiteurs total,  4 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :