24 juillet 2024

La hausse des tarifs aéroportuaires de Tahiti-Faa’a retoquée par l’Etat

0

Dans un communiqué, les services du haut-commissariat annoncent que l’Etat a apposé son refus aux nouveaux tarifs des redevances portuaires concoctés par la société exploitante de Tahiti-Faa’a.

L’affaire a fait grand bruit il y a quelques mois, provoquant la consternation des utilisateurs de la plateforme, regrettant cette hausse subite des tarifs qu’ils n’avaient pas programmés.

Rappelons en effet que la société « Aéroport de Tahiti », concessionnaire de l’aéroport international de Tahiti-Faa’a, avait voté des hausses généralisées des tarifs des redevances aéroportuaires lors de son conseil d’administration du 4 décembre 2023. A l’époque, le Pays n’avait pas pipé mot !

Ces hausses tarifaires ont été présentées aux compagnies aériennes et aux représentants de l’État lors de la commission consultative économique du 19 janvier 2024, avant d’être transmises à la direction générale de l’aviation civile (DGAC) en vue de leur homologation.

Mais après examen du dossier, l’État a décidé de refuser d’homologuer les nouveaux tarifs. Aussi, ADT est désormais invitée à présenter une nouvelle proposition dans un délai d’un mois, précise l’Etat.

Le Haut-Commissaire rencontrera Cédric Barbier, directeur exécutif France du groupe EGIS, et Frédéric MOR, président exécutif d’ADT, le mardi 2 avril, pour évoquer ce sujet, ainsi que les autres actualités d’ADT et de l’aéroport de Tahiti-Faa’a.

Le Haut-Commissaire et la DGAC sont pleinement mobilisés aux côtés d’ADT pour mettre en place le programme d’investissement de transition jusqu’à la nouvelle concession aéroportuaire et le plan d’investissements courant 2024-2025.

source: Etat

Loading

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :