24 novembre 2020

La Nouvelle-Calédonie fermée « au moins » jusqu’au 31 juillet 2021: mais à quel prix ?…

Contrairement à la Polynésie française très dépendante de son industrie touristique, la Nouvelle-Calédonie a fait le choix de maintenir ses frontières fermées depuis le mois de mars. D’abord jusqu’au 27 mars 2021. Puis maintenant, jusqu’au 31 juillet. Mais à quel prix ?…

On apprend en effet que les vols réguliers internationaux au départ et à destination de la Nouvelle-Calédonie sont suspendus au moins jusqu’au 31 juillet 2021. Seules sont programmées des liaisons avec la Métropole (et Sydney, principalement pour des évacuations sanitaires). Des rotations ponctuelles sont organisées avec le Vanautu et la Polynésie française.

Basée à l’aéroport de Nouméa-La Tontouta, Aircalin a enregistré en moyenne de mars à septembre 2020 une perte mensuelle de plus de 4,7 millions d’euros (environ 560 millions de Fcfp), son trafic passager ayant diminué de 91 % et celui du fret de 30 %. « Cela représente une perte de 80% du chiffre d’affaires », avait alors indiqué Didier Tappero, le directeur général de la compagnie aérienne, sur Outremers 360.

Après l’annonce d’une prolongation de la fermeture des frontières jusqu’au 27 mars 2021, Aircalin redoutait une « cessation d’activité d’ici la fin de l’année. » Maintenant que la fermeture est repoussée au 31 juillet, la menace n’en serait que plus grande…

Une quatorzaine obligatoire dans un hôtel réquisitionné par le gouvernement est en vigueur pour les passagers qui arrivent en Nouvelle-Calédonie, par avion ou navire de plaisance, excepté pour ceux en provenance de Wallis-et-Futuna.

Toutes les personnes (étudiants en fin de cursus, particuliers et professionnels à l’exception des passagers en provenance de Wallis-et-Futuna, des personnels navigants de cabine et des professionnels de santé qui accompagnent les évacuations sanitaires) qui souhaitent venir ou revenir en Nouvelle-Calédonie pour un besoin impérieux, qu’elles détiennent ou non un billet d’avion et/ou une réservation, doivent remplir le formulaire de recensement.

Les professionnels indispensables à la reprise de la vie économique ou qui ont des spécificités professionnelles non présentes sur le territoire peuvent bénéficier : d’un protocole spécifique afin d’obtenir une quatorzaine adaptée aux courts séjours de 30 jours maximum en Nouvelle-Calédonie ou bien, d’une quatorzaine privée payante pour les séjours de 30 jours et plus en Nouvelle-Calédonie.

Le gouvernement a acté l’extension de la quatorzaine payante aux particuliers qui souhaitent venir ou revenir en Nouvelle-Calédonie pour un besoin impérieux. Les modalités d’accès à cette prestation de l’hôtel Beaurivage seront précisées prochainement.

Six vols de fret en provenance de Tokyo sont programmés avant les fêtes de fin d’année. Ces rotations supplémentaires visent à soutenir le commerce local.

Ndlr: selon nos informations, l’économie calédonienne vivrait très mal cette situation. Mais on a beau chercher sur le net, ce sujet semble tabu.

 2,801 visiteurs total,  77 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :