La Présidence se met au tri des déchets toxiques

Le président Edouard Fritch et le président du syndicat Fenua Ma, Dauphin Domingo, ont signé, lundi après-midi, une convention relative à la collecte et au traitement des déchets toxiques et la sensibilisation des employés de la Présidence au tri des déchets.

Cette convention a pour objet de sensibiliser et d’accompagner le personnel au tri des déchets de bureau et de fixer les conditions de collecte dans les locaux et de traitement par Fenua Ma de certains déchets toxiques tels que les toners et cartouches d’encre, les ampoules et néons, les piles, ou encore les DEEE (Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques).

Le syndicat Fenua Ma s’engage, dans ce cadre, à mettre en place les équipements nécessaires (fût de 200 litres pour les néons et fût en plastique de 50 litres pour récupérer les ampoules), à organiser des visites de sensibilisation au CRT de Motu Uta, à éditer les visuels spécifiques correspondants au tri des déchets tels que les consignes de tri individuelles et les affiches ainsi que collecter et trier les déchets toxiques par catégorie dans les locaux de la Présidence de la Polynésie française, sur demande de ses services référents. Ces déchets seront ensuite conditionnés et exportés en Nouvelle-Zélande pour un traitement spécifique. Une formation du  personnel et des agents volontaires « eco-délégués » au tri des déchets est également prévue. 

La Présidence de la Polynésie française s’engage de son côté à mettre à disposition de son personnel des contenants de récupération, et à récupérer et regrouper les déchets toxiques. Le personnel de la Présidence sera tenue informé du nouveau dispositif de gestion des déchets toxiques et du tri des déchets quotidiens de bureau.

Source: Présidence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *