9 décembre 2022

La presse spécialisée prend le pouls du tourisme polynésien

A l’occasion de son déplacement sur Bora Bora dans le cadre des visites de chantiers, le président et ministre du Tourisme, Edouard Fritch, s’est entretenu avec la presse internationale spécialisée dans le tourisme.

En effet, dix journalistes reconnus dans le domaine de la croisière, du luxe et sur les marchés nord-américains et européens, participent à la croisière du Windstar dans le cadre de l’anniversaire des trente-cinq ans de présence de la compagnie de croisière en Polynésie française.

Le président Edouard Fritch a été interrogé sur la situation du tourisme et son évolution durant les trente-cinq dernières années. Il a également partagé sa vision du tourisme pour les années à venir et en particulier sur la place centrale de l’Homme et de l’environnement dans cette activité économique.

Les journalistes ont été sensibilisés sur la nouvelle stratégie du tourisme, Faari’ira’a Manihini 2027, feuille de route dont l’objectif est d’accompagner la destination vers un tourisme durable et inclusif.

Ils se sont aussi interrogés sur la formation de la jeunesse et de la population pour répondre à la demande de l’industrie, notamment avec la reprise rapide de l’activité. Sur ce sujet, le président a rappelé le soutien aux formations initiales et professionnelles dans le tourisme via le Lycée Hôtelier et du Tourisme de Tahiti, le campus des métiers et qualifications du tourisme assurant la coordination des formations proposées avec les besoins de l’industrie. Le Président a également remercié la Windstar de son intérêt à participer à la formation de la jeunesse polynésienne. En tout cas, l’emploi et la formation restent au cœur des préoccupations du gouvernement.

Le président a rappelé les actions entreprises par le gouvernement de la Polynésie française pour le maintien des outils de production et la sauvegarde de l’emploi durant les deux dernières années de crise sanitaire. En effet, on se souvient, la fermeture des frontières avait obligé l’industrie touristique à arrêter ses opérations, ce qui avait eu pour effet de fragiliser la situation des travailleurs. Les aides du Pays ont permis aux travailleurs touchés d’être soutenus financièrement et à leur hôtel d ‘être entretenus. Il a également rappelé tout le dispositif exceptionnel et innovant des protocoles sanitaires déployés dans le cadre de la réouverture des frontières, permettant un environnement favorable à la relance de l’économie.

Les médias ont apprécié la vision du développement d’un tourisme de qualité face à un tourisme de luxe, exprimé par le président. En effet, il a rappelé la taille et la diversité de la destination dont l’accessibilité a évolué en trente-cinq ans. Cette situation amène la destination à se diversifier afin de proposer non seulement un service haut de gamme, mais un service de qualité répondant à tous les budgets. Il a souligné l’accompagnement du Pays auprès des pensions de famille et des prestataires d’activités vers une offre de service de qualité répondant aux standards internationaux.

Enfin, le président a partagé les projets d’infrastructures maritimes favorisant le développement de la croisière ainsi que sa vision du secteur avec l’impact sociétal et économique pour les archipels éloignés rappelant que la surface maritime de la Polynésie française est immense et recèle de nombreux d’autres joyaux tels que l’archipel des Marquises, celui des Tuamotu et enfin l’archipel des Australes.

Communiqué du gouvernement

 1,402 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :