24 septembre 2021

La sécurité alimentaire, priorité du vice-président en déplacement à Huahine

Le vice-président, ministre de l’Agriculture, Tearii Te Moana Alpha, s’est déplacé sur l’île de Huahine en cette fin de semaine dans la poursuite des actions du gouvernement visant à faire de la sécurité alimentaire une priorité du développement de la Polynésie.

Un point d’avancement des dossiers des secteurs de la pêche, de l’agriculture et de l’élevage, ainsi que sur la filière vanille, a ainsi été fait.

Une réunion avec les pêcheurs mercredi soir a permis d’aborder les difficultés rencontrées par les professionnels utilisant des poti marara pour l’écoulement de leur pêche et les aménagements à réaliser pour sécuriser le site de la coopérative de Fare. Des propositions ont également été faites pour concilier les activités de pêches cotières et lagonaires.

Vendredi matin, la délégation du vice-président, accompagnée du tavana, Marcelin Lisan, et des responsables de l’EPIC « Vanille de Tahiti », sont allés à la rencontre des vaniculteurs pour les sensibiliser sur cette filière prometteuse à l’export, les acheteurs internationaux recherchant de plus en plus la qualité et la garantie de culture biologique sans pesticide. Le vice-Président, ministre de l’Agriculture, a assuré de son soutien et de l’accompagnement des services agricoles du Pays pour permettre aux professionnels la conversion progressive de leurs cultures en bio et des aides techniques et financières du gouvernement pour aider ce secteur.

Le ministre s’est ensuite rendu sur le premier lotissement agricole de l’île à Maroe pour inaugurer la première tranche d’aménagement constituée de 7 lots agricoles pour une surface de 4 ha. La deuxième phase, actuellement en cours, permettra d’agrandir ce lotissement à quinze lots pour 9 ha. Ce projet représente un coût d’investissement de 35 millions Fcfp financé par le ministère de l’Agriculture.

Le ministre de l’Agriculture a également inauguré la nouvelle pépinière de la direction de l’agriculture destinée à fournir un matériel végétal sain avec une capacité de production de 1 000 à 1 500 plants annuel, pour alimenter les agriculteurs de l’île. En parallèle, un partenariat avec les organismes de formation agricole de Huahine (MFR, CJA et agriculteurs) est mis en place avec le conventionnement de deux serres pilotes agricoles, destinées à former les futurs agriculteurs aux techniques de cultures sous serres modernes afin de réduire la saisonnalité de certains légumes et en réduisant les utilisations de pesticides.

Dans le cadre de la politique de valorisation des productions agricoles et de la fourniture des besoins en fruits, légumes et produits vivriers des cantines scolaires, le ministère de l’Agriculture a prévu la construction d’un atelier agro-transformation, dont les travaux débuteront dès le deuxième semestre de cette année. Le ministre a remercié le tavana et son conseil municipal pour la mise à disposition du terrain communal de 1500 m2 sur le domaine Vaihonu, à Fare, servant à accueillir cette infrastructure agricole.

Enfin, une rencontre avec les éleveurs bovins de l’île a ensuite permis d’aborder le projet de construction d’une petite unité d’abattage avec une salle de découpe. Ces travaux permettront aux éleveurs de commercialiser de la viande locale, en conformité avec les règles sanitaires, sur l’île de Huahine.

source: Gouvernement

 450 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :