27 janvier 2023

L’AFD reste le principal bailleur de fonds pour les investissements du Pays

Le président Edouard Fritch et l’Agence française de développement (AFD) représentée par Charles Trottmann, directeur « Trois Océans », ont signé lundi 28 novembre trois nouvelles Conventions de financement.

L’Agence française de développement est, en 2022, à nouveau aux côtés du Pays dans la réalisation de son programme d’investissement.

Un prêt d’un montant maximum de 4 milliards de francs CFP, en majorité « bonifié », est octroyé par l’AFD en soutien aux projets sociaux ( modernisation et équipements des hôpitaux, rénovation ou construction de collèges et lycées) et des projets d’énergies renouvelables du Pays (comme la couverture photovoltaique de bâtiments publics). Ce prêt permettra également de financer la construction ou la rénovation d’infrastructures essentielles comme les routes, ports, aéroports.

Résolument engagé pour la santé et l’accompagnement tout au long de la vie des Polynésiens, le Pays engage une nouvelle étape dans la construction d’une Protection sociale universelle, pérenne et protectrice.

L’AFD poursuit ainsi son appui au Pays et lui octroie une seconde subvention d’études, d’un montant maximum de 41,7 millions, au titre du Fonds Outre-mer mis à disposition par l’Etat. Ce financement permettra à la Polynésie d’être appuyée techniquement pour paramétrer chaque nouvelle branche de la Protection sociale et traduire ces évolutions dans le droit.

Toujours au titre du Fonds Outre-mer de l’Etat, l’AFD mobilise une subvention, d’un montant maximal de 11,9 millions de Fcfp pour la rédaction du Schéma directeur de l’action sociale et médico-sociale. Document attendu, ce Schéma définira la stratégie sociale 2023-2028 et ses moyens. Il permettra de décliner concrètement les objectifs de solidarité de la Polynésie dans les secteurs de l’enfance, de la protection des victimes de violence, du handicap, de la dépendance, etc.

En finançant, en prêt, les investissements à impacts sociaux et environnementaux du Pays et en mobilisant des subventions pour la construction d’un dispositif pérenne de solidarité, l’AFD reste le premier partenaire financier de la Polynésie française.

source: AFD/Pays

 

 515 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :