30 septembre 2022

Le camping « Les Flots bleus » espère rouvrir en avril 2023

Franck Couderc, le patron des Flots Bleus qui a vu son camping détruit à 90% lors des incendies en Gironde, espère rouvrir en avril 2023. Son assurance devrait prendre en charge les dégâts matériels et le remboursement des vacanciers.

Le camping des Flots Bleus, à La Teste-de-Buch, près d’Arcachon, avait servi de décor aux trois films de la saga Camping.

Le 13 juillet dernier, il est parti en fumée, comme les quatre autres campings alentour. Plus de 20.000 hectares de végétation à La Teste-de-Buch et dans le secteur de Landiras. Quelque 8.000 vacanciers ont été évacués préventivement en raison des fumées toxiques . “Il faut aller vite, très vite pour reconstruire », en déplacement au bord du bassin d’Arcachon, Franck Couderc, le patron du camping Les Flots Bleus, d’un peu plus d’1 million d’euros de chiffre d’affaires, est attristé mais pense à l’après.

Pour Challenges, il raconte comment il entrevoit la reconstruction et son calendrier.

Challenges – Qu’avez-vous perdu lors de l’incendie du 13 juillet dernier?

Franck Couderc – Les mobil-homes, les voitures, les cabanons en bois… Tout a brûlé. Hormis l’entrée, le bâtiment administratif et l’accueil, nous avons perdu 90% de notre camping. Je vivais là-bas depuis onze ans, j’y avais toutes mes affaires, ma vie, mes attaches. Je n’ai plus de chez moi. avec un vent tourbillonnant. En 40 minutes, nous avons évacué les 500 vacanciers. Je tire mon chapeau aux pompiers qui se sont battus avec beaucoup de courage face à des feux qui dévoraient tout sur leur passage. Il n’y a eu ni blessé, ni victime. J’en suis heureux parce que je n’aurais jamais pu retravailler sur un site où un pompier avait succombé. Désormais, nous voulons rebâtir et rapidement retrouver l’âme du site.

C’est d’autant plus difficile que vous aviez réalisé des travaux ces deux dernières années pour vous soumettre aux volontés de l’Etat…

Si nous n’avons pas encore évalué le montant exact des pertes, nous savons que nous avons au moins perdu pour l’équivalent de 2 millions d’euros de travaux. Tout était neuf. En 1994, nous sommes devenus un site national classé, ce qui impliquait le respect de nouvelles règles [en plus du code de l’urban[…]

source: Yahoo actualités

 352 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :