22 juillet 2024

Exprimé en milliards de Fcfp, c’est le montant que le gouvernement Brotherson entend inscrire au budget primitif 2024, « afin de poursuivre la construction d’infrastructures de base essentielles à notre souveraineté alimentaire ».

C’est l’annonce faite par le ministre de tutelle, jeudi matin, à l’ouverture de la foire agricole.

Ces investissements seront consacrés à l’aménagement de lotissements agricoles et des réseaux hydrauliques y attenant ; mais également à la construction de hangars de stockage réfrigérés sur les quais ; des ateliers d’agro-transformation dans les îles. D’autres projets, souvent initiés par le précédent gouvernement, seront poursuivis. C’est le cas du développement de l’aquaculture avec la zone biomarine et le futur hub aquacole de Hao ou encore la livraison de deux abattoirs d’élevage, un aux îles Sous-le-Vent et le second aux Marquises. Il est question également de la création d’une nouvelle écloserie de productions de crevettes et autres poissons lagonaires pour soutenir l’émergence d’une aquaculture familiale et d’ouvrir un marché de gros dédié à l’approvisionnement des cantines scolaires et une banque alimentaire pour les plus démunis.

Ces infrastructures sont essentielles pour consolider la chaine de valeurs de notre système alimentaire de demain, a affirmé le ministre.

 

Loading

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :