15 juillet 2024

Nana « CPS »: tout ça pour ça !…

0

Conformément aux engagements pris par le président de la Polynésie française, Moetai Brotherson, pendant la dernière campagne électorale, la contribution pour la solidarité (CPS) disparaît à compter du 1er octobre 2023.

En application de la loi du pays n° 2023-29 du 7 août 2023, le fameux 1% prélevé par le Pays pour équilibrer la Protection sociale générale appartient désormais au passé.

Cette mesure s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la vie chère, précise le service communication de la Présidence.

Et de souligner que « Ce sont 9 milliards FCFP que cette taxe est censée rapporter en année pleine, qui sont ainsi rendus aux Polynésiens. Elle doit se traduire par une diminution des prix à la consommation de l’ordre de 1,6 à 1,8%. » Voilà pour ce qui est de la théorie mais dans la réalité, personne n’est convaincu…Pour ce qui est des mesures financières compensatoires, le gouvernement avance à tâtons de peur de prendre des mesures impopulaires.

Seule arme à la disposition du Pays: « La direction générale des affaires économiques (DGAE) procède à des contrôles de prix pour s’assurer que les entreprises diminueront bien leurs prix par suite de la suppression de la taxe », peut on encore lire dans le communiqué.La direction des impôts et des contributions publiques, quant à elle, a élaboré une note pour informer les entreprises et les consommateurs des modalités pratiques de cette suppression.

Avec communiqué

Loading

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :