3 juillet 2022

Le chiffre du jour: 1,7

Ce chiffre reflète l’Indice conjoncturel de fécondité (ICF) pour l’année 2021.

Autrement dit, c’est le nombre moyen d’enfants par femme. Après avoir été supérieur à l’ICF métropolitain jusqu’en 2021, il est devenu inférieur, souligne l’Institut de la statistique (ISPF) dans son dernier bilan démographique.

Il y a une décennie, l’ICF en Polynésie française était de plus de deux enfants par femme.

Durant la même année, 3 538 enfants sont nés de mères résidentes au fenua dont 3 496 nés en vie, soit un taux de natalité de 12,5 naissances pour 1000 habitants. C’est 100 de moins qu’en 2020. En outre, « le solde migratoire estimé à la suite des deux précédents recensements est déficitaire de 1000 individus en 2021 », précise l’Institut.

Enfin, sachez qu’au 31 décembre 2021, la Polynésie française comptait (officiellement) 279 550 habitants, soit 250 de plus qu’en 2020.

 374 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :