8 décembre 2021

Le parc Vairai débarrassé de ses squatters

Dans le cadre d’une décision de justice rendue exécutoire, le Pays a fait procéder hier mardi matin à l’exécution d’un ordre d’expulsion qui a été signifié par huissier aux personnes occupant illégalement une partie du parc Vairai à Punaauia depuis avril 2021.

Depuis plusieurs mois en effet, des personnes, pour l’essentiel issues d’une même famille, se revendiquent propriétaires d’une partie des terrains du site, sur laquelle elles se sont installées sans titre de propriété autre que de vagues revendications. Le Pays a essayé d’éviter une telle procédure d’expulsion, en vain. Cette occupation illégale s’est traduite par l’installation de chapiteaux et d’une barrière en tôle bloquant la libre circulation des usagers du parc.

Dès avril 2021, l’établissement Grands Projets de Polynésie (G2P), qui gère le site, a rencontré les individus concernés afin de privilégier la discussion et d’éviter le recours aux voies judiciaires en vue de libérer cette occupation d’un terrain de jeu. Cette première médiation est restée sans effet, l’occupation a perduré et les occupants ont procédé de manière répétée à des menaces, insultes et violences envers le service de gardiennage du parc allant jusqu’à séquestrer et violenter un usager du parc.

Les tentatives de règlement à l’amiable de ce différend ayant échoué, l’établissement G2P a introduit une requête en référé d’expulsion en mai 2021,  obtenant une décision judiciaire d’expulsion sans délai le 18 juin 2021. À l’issue de ce jugement, l’établissement a de nouveau tenté la médiation en faisant procéder à une tentative amiable d’expulsion le 12 juillet 2021. Les occupants ont répondu par la violence, menaçant de détruire un véhicule de l’établissement public à l’aide d’une masse. Pour faire cesser cette occupation illicite et violente, l’établissement n’a eu d’autre choix que de saisir le haut commissariat de la République en Polynésie française afin de se voir attribuer le concours de la force publique pour expulser, par la contrainte, les occupants récalcitrants.

Le 19 octobre 2021, le concours de la force publique a été accordé par le Haut-commissaire de la République en Polynésie française afin de permettre à G2P d’exécuter l’ordonnance de référé. Après plusieurs réunions avec les services de la gendarmerie et la police municipale,  la date du 23 novembre 2021 a été retenue pour procéder, dans le calme, à l’opération d’expulsion. Celle-ci s’est déroulée sans heurts.

Les personnes expulsées ne sont pas dépourvues de logement puisqu’il s’agit d’une famille originaire de la commune de Punaauia. Le parc a été fermé au public durant la procédure d’expulsion. Les familles ont regagné leur domicile sans opposer de résistance particulière et les biens qu’elles avaient installés sur place ont été chargés sur des véhicules personnels et un camion mis à disposition par le Service des moyens généraux (SMG) et restitués aux familles.

Le terrain est désormais totalement libéré et rendu aux usagers du parc Vairai. L’établissement G2P, ce jour, a entamé les travaux de nettoyage du site et de réhabilitation du terrain de football, malheureusement endommagé durant la période d’occupation, afin de le rendre accessible aux usagers du parc d’ici ce week-end.

communiqué

 1,226 visiteurs total,  12 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :