29 octobre 2020

L’enseigne Naf Naf placée en redressement judiciaire

Le groupe français Beaumanoir et le turc Sy International se sont portés candidats à la reprise de l’enseigne de prêt-à-porter Naf Naf, en redressement judiciaire, ont indiqué samedi 16 mai différentes sources à l’AFP, confirmant une information du Figaro.

Le tribunal de commerce de Bobigny (93) a ordonné vendredi la mise en redressement judiciaire de Naf Naf, deux ans après son rachat par un consortium d’investisseurs mené par le groupe chinois multimarques de mode La Chapelle, a indiqué une source proche de l’entreprise. Le tribunal a fixé une audience début juin pour étudier les deux offres de reprises présentées pour Naf Naf, qui emploie 1.170 personnes et dispose de 160 boutiques et 74 boutiques affiliées.

La première, émanant de Sy International, est la mieux-disante, car elle prévoit le maintien de 923 salariés, 118 magasins et la totalité des boutiques affiliées. La source proche de Naf Naf n’a pas caché sa préférence pour cette offre qui « maintiendrait presque tous les emplois et des boutiques ». La seconde, émanant du groupe français Beaumanoir (propriétaire de l’enseigne Morgan), n’envisage en revanche que de conserver 263 salariés, 42 boutiques et 28 affiliées.

Beaumanoir a confirmé dans un communiqué qu’il mène actuellement des discussions avec Naf Naf avec l’ambition de « consolider sa place de leader français sur le marché de la mode accessible ». « La procédure officielle venant tout juste d’ouvrir, le groupe va améliorer largement son offre dans tous prochains jours et se réserve la possibilité de le faire à nouveau jusqu’au terme de la procédure en cours », a-t-il précisé.

Le groupe chinois La Chapelle avait racheté Naf Naf en avril 2018 pour 52 millions d’euros à Vivarte, groupe engagé depuis plusieurs années dans un plan de cessions et de restructuration. Leader du marché chinois dans le secteur du

(…) Cliquez ici pour voir la suite

Source: Yahoo actualités

 38 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :