26 septembre 2020

Les 100 familles les plus aisées de France pèsent… 476 milliards d’euros

Après l’incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris en avril dernier, bon nombre de nos plus grands capitaines d’industrie n’ont pas hésité à sortir leur carnet de chèques pour participer à la reconstruction de la cathédrale.

Dix millions d’euros offerts par les frères Martin et Olivier Bouygues, mais aussi par Marc Ladreit de Lacharrière. Vingt millions remis par la famille Decaux, 100 promis par les Pinault et même 200 par LVMH et les Arnault ou L’Oréal et les Bettencourt. Une belle générosité qui a réussi à susciter des aigreurs au pays des Gaulois jamais contents.

« C’est la démonstration que certains dans ce pays sont très, très, très riches, et que la question du partage, elle est posée plus que jamais », a ainsi grogné le leader de la CGT, Philippe Martinez.

Pauvres riches ! Voilà maintenant qu’on les montre du doigt parce qu’ils donnent. Que n’aurait-on dit s’ils ne l’avaient pas fait ? Il est vrai qu’ils ne sont pas à plaindre.

Comme le montre notre nouveau palmarès exclusif, la fortune professionnelle des 100 familles les plus aisées de France atteint le montant cumulé astronomique de 476 milliards d’euros (environ 57 000 milliards de france pacifique), en hausse de 11% sur un an. Soit près de 45 milliards d’euros supplémentaires tout de même. Il s’agit, rappelons-le, de la valorisation des entreprises qu’ils possèdent et non du montant inscrit sur leur compte en banque. La majorité des propriétaires n’a d’ailleurs nullement l’intention de vendre.

De plus, leur patrimoine, souvent calculé par rapport au cours de l’action en Bourse, est susceptible de varier beaucoup. Cela a été le cas ici, avec une chute marquée des marchés financiers à l’automne dernier avant un rebond début 2019. Pour détecter des tendances plus durables, nous avons souhaité faire un bilan sur le long terme, avec l’aide de l’économiste Benoît Boussemart, qui a réalisé ce classement pour Capital. Entre ceux qui ne cessent de gagner, ceux qui font du yoyo et ceux qui ont disparu du top 100, tout le monde ne joue pas dans la même division.

(…) Cliquez ici pour voir la suite

Source: Yahoo actualités

 27 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :