12 juillet 2020

Les conditions d’un retour à l’école à partir du 18 mai

La réouverture progressive des écoles, collèges et lycées de Tahiti-Moorea à partir du 18 mai prochain a été dévoilée aux médias ce midi à la Présidence.

La ministre de l’Education de la jeunesse et des sports, Christelle Lehartel, accompagnée du directeur général de l’éducation et des enseignements, Thierry Delmas, et de la doyenne des inspecteurs pédagogiques du 2nd degré au Vice-rectorat, Yvette Tommasini, ont présenté les grandes lignes de cette étape importante dans le déconfinement qui s’amorce dans nos îles.

Christelle Lehartel a détaillé la méthode et les principes de cette réouverture ainsi que les protocoles sanitaires mis en application sur Tahiti et Moorea  afin d’assurer la sécurité de tous les élèves et de tous les personnels. La priorité étant donnée résolument aux mesures sanitaires (gestes barrière et distanciation physique), l’accueil se fera de manière alternée, avec des groupes restreints, sur la base du volontariat des familles. La continuité pédagogique est maintenue compte tenu de l’impossibilité pour les internes de rejoindre leur établissement de scolarisation.

Le rôle des parents

Les parents d’élèves jouent un rôle essentiel. Ils s’engagent, notamment, à ne pas mettre leurs enfants à l’école en cas d’apparition de symptômes évoquant un Covid-19 chez l’élève ou dans sa famille. Les parents doivent notamment surveiller la température de leur enfant avant le départ pour l’école. En cas de symptôme ou de fièvre (37,8°C), l’enfant ne devra pas se rendre à l’école et les parents devront prendre un avis auprès du médecin traitant. Pour ne pas multiplier les cas contacts, les parents ne pourront pas pénétrer dans l’enceinte de l’établissement scolaire pour l’instant . L’accueil des enfants devra être organisé de façon à ce qu’il n’y ait pas d’attroupement de parents à l’entrée des écoles et des l’établissement scolaire.

Concernant les archipels hors Tahiti-Moorea, la situation sanitaire permet de rendre désormais obligatoire la présence des élèves tout en maintenant une scolarisation alternée jusqu’au 22 mai. Ainsi, les élèves attendus devront être présents en respectant les gestes barrière et la distanciation physique. La reprise d’un fonctionnement normal avec la scolarisation de tous les élèves dans les archipels hors Tahiti-Moorea sera possible le lundi 25 mai si la situation sanitaire reste stable.

La ministre a ensuite annoncé plusieurs mesures pour la rentrée 2020 visant à accueillir et à accompagner les jeunes qui sont restés en continuité pédagogique durant plusieurs semaines. Cette prise en charge spécifique dès le début de l’année scolaire 2020 sera  inscrite dans les projets d’école et les projets d’établissement et devra permettre aux élèves de retrouver le chemin de la réussite scolaire.

Source: Gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *