8 décembre 2022

Les maires des Marquises veulent davantage de responsabilités

Ce jeudi matin, les six maires de la Communauté des communes des Iles Marquises, la CODIM, ont été reçus par le président Edouard Fritch en présence du ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu. Il s’agissait pour eux d’échanger avec le chef du gouvernement sur plusieurs sujets qui les concernent.

Tout d’abord, les avancées notables du dossier de classement des Iles Marquises au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il y a quelques jours à Paris, ce dossier a été présenté, devant les autorités techniques françaises qui doivent juger de la pertinence et de la qualité du dossier présenté par la Polynésie française et le comité de travail dirigé par Edgar Tetahiotupa. Le ministre de la Culture qui a conduit la mission a pu faire part de ses échanges et la manière très positive dont le dossier polynésien a été reçu à Paris. En retour, les maires des Marquises ont également fait part de leur sentiment positif. Ils espèrent à présent une suite favorable de l’Etat, dont l’avis conditionne la transmission du dossier marquisien, en début d’année 2023, aux mains des services de l’UNESCO pour instruction. Rappelons que le président de la République avait publiquement apporté son soutien au dossier de classement présenté par les Marquisiens.

Le sujet du zonage côtier et en particulier de la délimitation du périmètre de ce zonage fait également l’objet de discussions qu’il faudra engager avec les pêcheurs hauturiers, les maires des Marquises et le Pays, afin de bien définir les enjeux et les problématiques exprimées par les populations locales. Le président de la CODIM a également fait part au président Fritch de la bonne exploitation de la nouvelle navette du nord des Marquises, le Kaoha Tini.

L’autre sujet concerne la volonté politique exprimée par tous les maires en faveur d’un développement global de l’archipel. Cette volonté légitime confortée par l’unité des six maires devra se traduire par une plus grande responsabilisation des acteurs communaux de l’archipel. Cette responsabilisation accrue se manifestera par des solutions juridiques adaptées, réalistes et proportionnées par rapport à la volonté légitime exprimée.

source: Gouvernement

 368 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :