4 décembre 2022

Les malades du cancer seront bientôt mieux traités au « Princesse Heiata »

Le domaine dit « princesse Heiata », à Pirae, a été retenu pour accueillir les projets de construction de l’Institut du cancer de Polynésie française (ICPF).

C’est l’information donnée par le ministre en charge du foncier, Tearii Alpha, le 4 novembre dernier, en réponse à une question écrite déposée par le représentant du Tavini huiraatira, James Heaux, sur le devenir du site.

Dans ce cadre, les travaux et études afférentes ont été confiés à l’établissement public G2P.

Pour rappel, un marché dédié à l’acquisition et l’installation d’un TEP Scan et de son cyclotron a été signé au titre de la convention Oncologie Etat-Pays 2019. Le choix du « Princesse Heiata » s’est imposé naturellement par sa proximité avec le Centre hospitalier du Taaone qui concentre la grande majorité des patients atteints du cancer.

Dans cette perspective, la Direction des affaires foncières (DAF) a été chargée de la déconstruction des maisons amiantées présentes sur le site; des travaux aujourd’hui achevés pour un montant d’environ 70 millions de Fcfp.

L’ensemble des familles installées sur place ont toutes été relogées grâce au concours de l’OPH.

 328 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Article rédigé par

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :