Les sénateurs s’intéressent à la Politique publique de l’habitat (2021-2030)

Le ministre du Logement, Jean-Christophe Bouissou, a été auditionné, jeudi, par les rapporteurs de la Délégation sénatoriale aux Outre-mer. Le sénateur, Teva Rohfritsch, a également participé à cette audition.

La Délégation sénatoriale aux outre-mer mène en effet une étude sur le logement dans les outre-mer.

Après une table ronde consacrée à Mayotte, le président de la délégation et les rapporteurs ont exprimé le souhait d’entendre le ministre du Logement, de l’aménagement, en charge des transports interinsulaires sur ce thème.

Cette audition leur est apparue indispensable, notamment à la suite des travaux conduits dans le cadre de la démarche d’élaboration de la Politique Publique de l’Habitat et de l’adoption récente du dernier volet de la stratégie du Pays en la matière.

S’inscrivant dans le cadre de l’étude menée sur la situation du logement dans les outre-mer, elle a permis au ministre de présenter aux sénateurs la démarche d’élaboration de la Politique publique de l’habitat de la Polynésie française 2021-2030, qui s’est achevée par un séminaire de clôture organisé le 19 février dernier, son esprit ainsi que son contenu.

Les échanges ont ensuite porté sur les différents défis auxquels doit faire face la Polynésie française pour mener à bien cette politique sectorielle: diversification des sources de financement, développement des matériaux locaux (tels que le bois local), identification et gestion du foncier mobilisable, renforcement des compétences au niveau local, moyens de lutte contre l’habitat indigne, etc.

Tout au long des échanges, les rapporteurs ont exprimé leur satisfaction de voir la collectivité se doter d’une vision plus large sur la question du logement et qui a vocation à s’inscrire pour les dix prochaines années.

source: Gouvernement

 

 

 345 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :