23 juillet 2021

Te Niu o te Huma se fait connaître sur la toile

Le président Edouard Fritch, accompagné de plusieurs ministres, a reçu, lundi matin, la Fédération Te Niu o te Huma, dans le cadre du lancement de son nouveau site internet.

Ce projet parrainé par le Pays s’inscrit dans le cadre des engagements du Gouvernement à faciliter l’accès aux droits et à l’information de tous les citoyens.

Consultable en neuf langues (chinois, anglais, français, allemand, italien, japonais, portugais, russe et espagnol), cette plateforme qui se veut inclusive, est destinée à tous les Polynésiens, porteurs de handicap ou non.

En lançant le moteur de recherche du site, ils pourront ainsi à leur gré faire connaissance avec la fédération et suivre leur actualité ainsi que celle de toutes les associations qui la composent; accéder au pôle inclusion socioprofessionnelle de la Fédération et adresser une demande de renseignements; accéder à des documents et à des tutoriels pour accompagner les démarches administratives de la naissance à la fin de vie; accéder aux règlementations relatives aux droits des personnes en situation de handicap; connaitre les normes d’accessibilité et les dispositifs fiscaux en faveur des personnes reconnues handicapées et enfin,  disposer de données sur l’accessibilité des services publics et privés

La Fédération Te Niu o Te Huma à l’origine de ce travail de vulgarisation des informations et de centralisation des données en faveur des publics porteurs de handicap est reconnue d’intérêt publique depuis 2009 et regroupe aujourd’hui vingt-cinq associations spécialisées.

Le président a tenu à féliciter l’engagement de la présidente de la fédération,  Henriette Kamia, ainsi que ses membres actifs et bénévoles qui ont participé à la mise en place de ce site dont l’éventail d’informations et d’outils pédagogiques va bien au-delà des seuls intérêts des personnes touchées par un handicap puisqu’il a vocation à être utile au plus grand nombre.

source: Gouvernement

 326 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :