L’expédition dénommée Kealaikahiki s’achève dans la rade de Papeete

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch et le ministre de la Culture et de l’Environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu accompagnés du ministre des Finances Yvonnick Raffin, et du ministre de l’Agriculture Tearii Te Moana Alpha ont accueilli, samedi après-midi dans les jardins de Paofai, les « va’a purua », les pirogues hawaiiennes Hōkūleʻa et Hikianalia.

Arrivées jeudi en Polynésie après dix-sept jours en mer, elles ont fait escale à Rangiroa. Après les formalités douanières, les vingt-deux membres d’équipage des pirogues ont mis pied à terre sur la plage de la baie Papiro, non loin du village de Avatoru et ont reçu un accueil traditionnel et chaleureux. C’est la huitième fois que la pirogue Hōkūleʻa emprunte cette route entre les îles Hawaii et Tahiti, et à chaque fois, elle a fait une escale aux Tuamotu. Les membres d’équipage ont repris la mer vendredi matin, direction Tahiti où une grande fête culturelle et populaire. La population, était venue en nombre pour l’occasion.

Cette expédition dénommée Kealaikahiki s’inscrit dans la continuité de la déclaration d’unité pour la protection de l’île Terre faite par le Gouvernement de la Polynésie française et les institutions culturelles du Consortium « Ahamoananuiakea » en septembre 2019, dans laquelle les parties s’engageaient à renforcer leur coopération culturelle grâce à l’étude et l’échange des connaissances ancestrales qui contribuent à la restauration et la durabilité de l’environnement.

Ce voyage vient pérenniser les éléments tangibles du lien généalogique, culturel et océanique millénaire entre la Polynésie française et Hawaii en apportant la preuve ; d’une part de l’usage encore en cours de la route maritime traditionnelle Kealaikahiki qui relie Hawaii à sa terre d’origine Kahiki ; d’autre part de la prééminence patrimoniale pour la région polynésienne du Marae de Taputapuatea inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco et de la vivacité des pratiques liées à son statut de centre traditionnel de conventions maritimes.

C’est donc vers 13h samedi que les pirogues Hōkūleʻa et Hikianalia sont arrivées au niveau de la passe de Papeete. Elles ont été escortées par Faafaite ainsi qu’une flottille de va’a dans la rade puis ont lâché les amarres près de la plage Hokule’a où le ministre de la Culture a accueilli les équipages en déclamant un ‘Orero.

S’en est suivi une cérémonie culturelle qui a débuté par un himene d’accueil et la cérémonie de kava sur le marae, ainsi que des danses interprétées aux temps anciens pour accueillir les visiteurs de prestige et une remise de trophée du Gouvernement à Lehua Kamalu, capitaine de Hōkūleʻa et James Lyman, capitaine de Hikianalia.

Puis la délégation s’est rendue sur la pelouse centrale du Parc Paofai, les équipages ont déplacé leurs va’a vers leur dock de mouillage définitif. Les festivités se sont poursuivies par des chants, danses et ‘Orero mettant à l’honneur des cinq archipels de la Polynésie française.

Pour clore cette journée culturelle, un concert gratuit organisé par Manaiva Sage et Taimana Ellacott, a été offert à la délégation et la population venue nombreuse pour l’évènement.

communiqué du gouvernement

 457 visiteurs total,  5 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :