6 juillet 2020

L’Observatoire du Tourisme à l’épreuve face au Covid-19

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, a réuni, mercredi après-midi, les membres de l’Observatoire du Tourisme (ODT), en présence de Céline Zaplana, secrétaire générale adjointe du Haut-commissariat, et de Maïlee Faugerat, présidente du Conseil d’administration de Tahiti Tourisme.

 

Il s’agissait de la première réunion des représentants de l’ensemble de l’industrie touristique depuis le début de la crise sanitaire due au Covid-19. Aussi, dans ce contexte exceptionnel, l’Observatoire du tourisme a décidé de se réunir mensuellement.

Lors de cette séance de travail, plusieurs sujets ont été abordés.

Tout d’abord, on apprend qu’une « task force » composée de représentants des différents segments de l’industrie touristique polynésienne a été constituée pour identifier les opportunités de marchés et définir des scénarios et conditions propices et réalistes de reprise du tourisme international face au contexte mondial. Ces travaux sont alimentés d’études benchmark, de veille médiatique et concurrentielle réalisées par Tahiti Tourisme. Le Centre d’Etudes du Tourisme d’Océanie et de Polynésie (CETOP) de l’Université de Polynésie française est aussi en appui de ces travaux.

Ensuite, il faut savoir que Tahiti Tourisme déploie depuis plusieurs semaines un plan de communication et de sensibilisation de la population, pour soutenir le tourisme d’intérieur, et de réassurance face à l’anxiété qu’a généré et génère encore le Covid-19. L’ensemble de ces présentations a été ponctué et suivi d’échanges relatifs aux problématiques rencontrées par l’industrie, à la reprise du tourisme local et aux conditions de la reprise des arrivées internationales.

Nicole Bouteau a conclu enfin cette rencontre en exprimant sa détermination sans faille: « Nous devons surmonter cette année extrêmement difficile, et passer à la suivante. Aujourd’hui, nous sommes mis à l’épreuve mais nous nous relèverons vraisemblablement par une reprise progressive », a indiqué la ministre.

A partir du communiqué gouvernemental

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *