Partenariat renouvelé avec la Police nationale à Pirae

À l’instar de l’état général de la délinquance en Polynésie française qui reste contenue en 2021, les indicateurs de sécurité publique sur la circonscription de Police Nationale de la commune de Pirae sont globalement stables.

C’est en tous cas l’un des constats dressés mardi, lors de la réunion du Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) tenue en présence des plus hautes instances de l’Etat et de la commune.

En 2020 et 2021, le nombre de faits constatés par la police Nationale sur la commune est en légère augmentation (339 faits constatés en 2020 et 490 faits en 2021) et reste inférieur aux taux relevé en métropole.

Pour lutter contre les nuisances sonores de plus en plus présentes notamment le week-end, la mobilisation de la Police de la Sécurité du Quotidien (PSQ) est associée à des réunions régulières avec les acteurs communaux engagés dans le cadre du Groupe de Partenariat Opérationnel (GPO).

La police municipale a mené des actions de proximité liées à la tranquillité et la salubrité publiques avec une politique de gestion des chiens errants et dangereux depuis 2019 et un suivi des campagnes d’enlèvement de véhicules hors d’usages et des incivilités liées aux déchets dans certains quartiers.

En 2020 et 2021, la municipalité a travaillé à la réorganisation de sa brigade de police avec le retour du service 24h/24 et 7/7 jours. La finalisation des travaux d’installation du système de vidéo protection comprendra à terme quarante-neuf caméras et un centre de surveillance urbaine (CSU), pour 97 millions Fcfp investis par la commune.

Par la même occasion, le haut-commissaire de la République, Dominique Sorain, et le maire de Pirae, Edouard Fritch, ont procédé à la signature de la nouvelle convention de coordination entre la police municipale et la DTPN qui renouvelle ce partenariat initié en 2010 après avoir obtenu l’avis favorable du Procureur de la République. L’objectif de cet accord est de mener des actions de proximité en matière de lutte contre la délinquance à travers une coordination efficace de l’action de l’Etat et de la municipalité sur le terrain.

Source: Etat

 544 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :