22 septembre 2020

Plus de 2 milliards de personnes n’ont toujours pas accès à l’eau potable

Elle est vitale… mais elle est rare ! Le paradoxe est inquiétant.

Et pourtant, « L’accès à l’eau est un droit humain vital pour la dignité de chaque être humain », affirme Audrey Azoulay, directrice générale de l’Unesco, dans un communiqué.

Un rapport est présenté à ce sujet aujourd’hui à Genève (Suisse), à l’occasion de la 40e session des droits de l’homme, en amont de la Journée mondiale de l’eau, le vendredi 22 mars. Cette dernière a pour thème cette année : « Ne laisser personne de côté ! Qui que vous soyez, où que vous soyez, l’eau est votre droit ».

780.000 morts chaque année

En 2010, l’Assemblé générale des Nations Unis a reconnu « le droit de l’homme à l’eau et à l’assainissement ». En 2016, l’objectif 6 du Programme de développement durable à l’horizon 2030, prévoit de garantir « l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement ». L’objectif, est pourtant loin d’être atteint, puisque « des milliards de personnes en sont toujours privées » regrette Mme Azoulay.

Les chiffres sont vertigineux. En 2015, « 2,1 milliards », n’avait pas accès à des services d’eau potable, et « 4,5 milliards de personnes », étaient privées d’installations sanitaires, peut-on lire dans le communiqué. L’accès insuffisant à une eau potable de qualité et le manque de services d’assainissement des eaux usées coûtent cher en vie humaine. Selon le rapport, près de 800 000 personnes sont mortes, chaque année, à cause de la dysenterie (diarrhées graves) et du

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

 22 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :