2 février 2023

Quand le Street Art s’invite dans les résidences OPH…

L’Office polynésien de l’habitat (OPH) a initié depuis quatre ans une démarche à forte dimension sociale, pour la réhabilitation de ses résidences par l’art.

Après la résidence « Luine » à Papeete, en pleine conférence internationale sur le climat « Blue Climate Summit », c’est aujourd’hui « Vaitavatava » qui est à l’honneur.

Ainsi, le vice-président et ministre du Logement, Jean-Christophe Bouissou, a inauguré, ce lundi, la fresque de la résidence sociale « Vaitavatava » à Papeete. Pour mettre l’accent sur les talentueux « artistes en herbe » de la résidence, l’Office accueille un nouveau partenaire, le groupe Pacific Beachcomber.

L’élaboration des thèmes et la mise en œuvre technique et logistique de ce projet se sont faites en étroite collaboration avec la mairie de Papeete et l’Association « Vaitavatava Matairea ».

L’œuvre de 700 m² sur la façade extérieure de la résidence, côté Cours de l’Union Sacrée, illustre la légende de « Hotu Hiva », princesse de Huahine (île d’origine de la plupart des habitants de « Vaitavatava »), et également des scènes de vie du quotidien.

Trois « artistes en herbe » habitant les résidences OPH, ont pu ainsi exprimer leur talent aux côtés des six artistes locaux confirmés.

Dans sa tradition d’accueil de la culture sous toutes ses formes, le groupe Pacific Beachcomber a offert une scène d’expression et de témoignage à tous ceux qui ont participé à l’élaboration de ce projet.

Ainsi, les artistes émergeants de la résidence Vaitavatava ont donné vie à la légende de Hotu Hiva par un ‘orero, des chants et danses spécialement conçus pour l’événement. Ce fut aussi l’occasion pour ses habitants d’affirmer devant un public institutionnel leur identité, au-delà des clichés et des préjugés.

Avec le soutien du Pays, l’OPH, engagé dans une dynamique de responsabilité sociétale et environnementale, poursuit le développement d’un réseau d’acteurs publics et privés, pour multiplier les projets de proximité au bénéfice des familles de ses résidences. Cette opération de rénovation, dont le coût total s’élève à 15 millions Fcfp, a été entièrement financée sur les fonds propres de l’OPH.

source: Gouvernement

 409 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :