Quotas migratoires: « Pas réaliste », selon Macron

Sur les quotas migratoires, Emmanuel Macron se montre inflexible. Dans une interview accordée à La Voix du Nord, le président de la République, interrogé à ce sujet, a rappelé qu’il convenait « que nous ayons la vérité des chiffres et des besoins en matière d’immigration économique » en tête. Selon lui, « les quotas, ce n’est pas réaliste. On ne saurait pas les tenir. »

« On a besoin de renforcer la lutte contre l’immigration clandestine, de raccourcir les durées d’instruction, d’éradiquer les filières qui exploitent nos mécanismes de droit d’asile, et à côté de mieux organiser notre immigration économique choisie », ajoute-t-il.

« Des filières ont besoin d’immigration »

Pour lui, afin d’évoquer ce sujet, il convient « que nous ayons la vérité des chiffres et des besoins en matière d’immigration économique. »

« C’est comme quand j’entends l’idée de moratoire… Si les filières clandestines attendaient les textes légaux, ça se saurait! Par contre, nous sommes collectivement hypocrites: des filières ont besoin d’immigration. Notre volonté, c’est d’abord de pousser les demandeurs d’emploi et bénéficiaires du RSA vers celles-ci et d’avoir une politique incitative, via les réformes de l’apprentissage et de l’assurance-chômage« , martèle-t-il.

« Mais je suis obligé de constater que même les syndicats m’incitent à accueillir des étrangers pour les filières agroalimentaire, industrielles, dans le BTP ou la restauration. Il faut l’organiser. Il faut un débat à l’Assemblée nationale », conclut Emmanuel Macron auprès du quotidien régional.

Article original publié sur BFMTV.com

source: Yahoo actualités

 426 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :