Rapatriement d’un millier de m3 de déchets perlicoles

Dans le cadre de son programme d’actions de gestion des déchets issus de l’activité perlicole, la Direction des ressources marines (DRM) a lancé en 2021 une vaste opération de nettoyage des îles : Apataki, Arutua, Ahe, Manihi, Takaroa, Takapoto, Aratika, Kaukura, Fakarava, Raiatea, Tahaa et Gambier.

Ces îles ont été choisies sur la base de la présence importante de déchets historiques et/ou d’une forte activité perlicole actuelle. Les déchets ciblés sont principalement des cordages, collecteurs, bouées et grillages de protection utilisés quotidiennement par les fermes. Ces actions permettront ensuite de poser les bases d’une gestion pérenne de ces déchets professionnels pour garantir un environnement sain pour nos lagons.

La DRM a fourni des « big bags » afin que les perliculteurs, organisés autour de leur comité de gestion respectif, puissent les remplir, aidés des associations de leur île. Les communes s’étaient quant à elle engagées à apporter leur soutien technique et logistique pour la collecte et le stockage des « big bags » vers le quai de chaque île. Le Pays s’est chargé d’organiser leur rapatriement vers Tahiti ainsi que leur traitement vers les centres de traitement agréés.

Entre novembre 2021 et mars 2022, un total de 1 010 « big bags », soit environ 1 000 m3 de déchet perlicoles, ont été rapatriés et traités dont un lot de 574 « big bags » ramené la semaine dernière par les navires Cobia 3 et Mareva Nui.

Ces opérations de nettoyages se poursuivront tout au long de l’année afin d’assainir les atolls de ces déchets entreposés à terre avant d’attaquer le nettoyage des lagons.

source: Gouvernement

 475 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :