19 octobre 2020

Reprise économique…oui, mais avec des barrières sanitaires !

Les recommandations du gouvernement pour accompagner la reprise économique de certains secteurs d’activité, élaborées en concertation avec la chambre consulaire et les organisations patronales, ont été présentées aujourd’hui.

Ces annonces font écho à l’allègement des mesures de confinement annoncées la veille par le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le haut-commissaire de la République française en Polynésie française, Dominique Sorain.

Cette liste de recommandations n’est pas exhaustive et elle doit être adaptée à la situation de chaque entreprise. Elle prend effet à compter de demain, mercredi 29 avril. Jusqu’à quand ? Nul ne le sait, même si des voix persistent à dire que le port généralisé du masque devrait être la norme, à l’instar des pratiques en vigueur dans nombre de pays d’Asie bien avant le déclenchement de l’épidémie. Ce qui n’a pas empêché, soit dit en passant, sa propagation à la planète entière…

Dans les restaurants, par exemple, il est préconisé une restriction à 50% de la capacité d’accueil ou encore le nettoyage du TPE entre deux clients. Autre type d’adaptation à mettre en place: celle relative à la fréquentation des garages (showroom). En l’occurence, le nombre de clients devra être proportionnel au nombre de commerciaux présents et il faudra veiller à désinfecter chaque véhicule après essai sur route. Les coiffeurs et autres métiers liés à l’esthétique devront également « prendre des gants » pour accueillir la clientèle. Avec une obligation, celle de porter un masque pendant le soin.

Le vice-président, ministre de l’Economie, appelle à la vigilance et à la responsabilité de tous et réaffirme tout son soutien aux acteurs économiques du Pays.

 58 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :