29 novembre 2020

Retour du couvre-feu ou comment limiter nos contacts sociaux (Maj)

Nouvelle étape dans la guerre menée contre la propagation du coronavirus dans nos îles.

Le haut-commissaire Dominique Sorain et le président du Pays Edouard Fritch ont précisé ce matin les conditions de mise en oeuvre du couvre-feu à Tahiti et Moorea, applicable à compter du samedi 24 octobre (21h), jusqu’au 16 novembre.

Force est de constater une tendance exponentielle du nombre de cas positifs comme du nombre d’hospitalisations. De l’ordre de 500 cas détectés pour 100 000 habitants sur une semaine. Pour l’heure, le CHPf peut encore faire face mais si la courbe continue sur cette lancée, « on dépassera nos limites! » a prévenu un responsable de la Santé. Aussi, il ne faut pas croire que seules les personnes à risques sont âgées! Parmi les personnes actuellement placées en réanimation figurent des patients âgées entre 45 et 55 ans.

« Le couvre-feu, ce n’est pas le confinement (…) il ne s’agit pas d’empêcher l’activité économique » a tempéré de son côté le représentant de l’Etat. Même si l’objectif affiché est « de limiter à tout prix les contacts sociaux dans la sphère privée » en limitant les déplacements et autres rassemblements amicaux.

Cette mesure forte « d’ordre sanitaire et non d’ordre public » sera en vigueur de 21h à 6h du matin. Mais un certain nombre de dérogations, moyennant justificatif de déplacement, sont d’ores et déjà envisagées.

Aussi, il sera toujours possible de quitter la presqu’île à 4h du matin pour se rendre à Papeete; les transports en commun seront naturellement autorisés à circuler avant 6h, de même que les salariés des secteurs de l’hôtellerie-restauration pourront terminer leur service après 21h. Sur ce point, le haut-commissaire a indiqué qu’une réunion était programmée cet après-midi avec les représentants de cette profession.

Enfin, sur le plan budgétaire, le président Fritch s’est voulu rassurant: « Nous allons présenter un budget à l’équilibre pour 2021 ». Pour autant, en fonction de la dégradation de la situation épidémique, d’autres besoins devraient apparaître courant janvier-février. Raison pour laquelle le déblocage de la seconde tranche du prêt garanti par l’Etat à hauteur de 26 milliards de Fcfp est plus que jamais le bienvenu.

 470 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

1 thought on “Retour du couvre-feu ou comment limiter nos contacts sociaux (Maj)

  1. avant suppression de la quarantaine : 0 mort, 0 cas actif. Depuis la suppression de la quarantaine : 19 mort ,2000 cas actif et l’économie s enfonce ! on a pas sauver le tourisme ! le seul touriste c’est le COVID !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :