19 octobre 2020

Septembre 2020 a été le mois le plus chaud jamais enregistré dans le monde

« Je suis désolé, mais pas surpris », a déclaré mercredi 7 octobre sur franceinfo Olivier Boucher, climatologue à l’Institut Pierre-Simon Laplace et directeur de recherche au CNRS, après l’annonce par le service Copernicus de l’Union Européenne que le mois de septembre 2020 a été le plus chaud jamais enregistré dans le monde.

Le climatologue explique que « le réchauffement climatique est vraiment en cours et [qu’] il faut s’attendre à une succession régulière de records de ce type, que ce soit à l’échelle mondiale ou de régions et de pays ».

Pour autant, le spécialiste ne « pense pas que ce ne soit irréversible ».

« Le climat va continuer de se réchauffer, mais il peut trouver un nouvel équilibre un petit peu plus chaud », précise-t-il.

Olivier Boucher assure que le réchauffement climatique va se poursuivre pendant « au moins deux décennies » et prévient : « Ce qui va arriver au-delà de 2040 dépend vraiment de l’action qu’on peut prendre maintenant ». Il faut donc, selon le spécialiste, « mettre en oeuvre l’accord de Paris le plus rapidement possible à l’échelle mondiale avec toutes les bonnes volontés pour diminuer ces émissions de gaz à effet de serre ».

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

 225 visiteurs total,  4 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :