Soirée exceptionnelle en hommage à Esther Tefana

Premier concert Tu’iro’o, vendredi soir, impulsé par le ministère de la Culture, en hommage hommage à celle que tout le monde considère comme «la Diva » de la chanson polynésienne, Esther Tefana.

« Elle est une femme remarquable, une amie, qui a marqué toute une génération. Elle faisait partie des étoiles de la Belle Epoque. Sa voie est douce et si chaleureuse, et ses chansons sont sublimes, uniques, immortelles. Je parle d’une grande artiste mais aussi d’une femme qui avait, pour la Polynésie française, notre Fenua, un immense attachement et bien évidemment, beaucoup d’amour. Esther nous a quittés il y a presque un an, le 14 mai. Beaucoup de personnes que nous aimions sont parties, ces deux dernières années, mais avec ESTHER, c’est un peu comme une partie de nos cœurs qui s’est mise à pleurer. A pleurer mais aussi à espérer, car les grands artistes ont une magie qui traverse le temps sans se ternir. La voix angélique d’Esther, à elle seule, est une magie. Elle suffisait à effacer un chagrin, nous bercer dans une douce mélancolie, nous invitant à danser, à aimer, à ne pas oublier d’aimer. » a dit le président Edouard Fritch dans son hommage à Esther Tefana, vendredi soir salle Toa’ta, en ouvrant le concert qui lui était consacré.

De fait, le premier concert Tu’iro’o, impulsé par le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, a rendu hommage à celle que tout le monde considère comme « la Diva » de la chanson polynésienne, Esther Tefana. La grande artiste a disparu le 14 avril 2021, et a marqué de son talent et de sa voix unique une période, celle qu’on appelle “La Belle Epoque.” Son parcours de femme engagée auprès de la population méritait également d’être salué. Ce concert a montré que sa vie et son œuvre n’avaient pas disparus avec elle.

L’orchestre symphonique du Conservatoire artistique de Polynésie française, dirigé par Frédéric Rossoni, a participé à cette édition spéciale du Tu’iro’o. Cette formation prestigieuse compte une cinquantaine de musiciens, et est composée d’élèves de haut niveau de l’établissement, de professeurs et de musiciens confirmés. Son Maestro a également procédé aux arrangements des chansons qui ont été interprétées lors du concert.

Plusieurs grands noms de la scène polynésienne ont répondu présents afin de faire revivre au grand public le répertoire exceptionnel de cette chanteuse inoubliable : Maire Arai, Sabrina Laughlin, Teura Puairau, Elise Tahua, Teiva LC, Andy Tupaia, Loïc Tehaeura et Michel Poroi ainsi que Maruarii Ateni qui ont chantés et joués avec le grand orchestre, accompagnés des meilleurs danseurs du Conservatoire. La direction artistique du concert a été confiée à Peterson Cowan, professeur de chant lyrique au Conservatoire. Hier soir, pour le plus grand plaisir des personnes présentes, c’est l »ouvre d’une vie toute entière qui s’est retrouvée magnifiée dans ce concert, un grand moment d’émotion et de tendresse.

source: Gouvernement

 340 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :