8 décembre 2022

Territoriales: aux urnes les16 et 30 avril 2023

Sous réserve de confirmation par le gouvernement central, c’est à ces mêmes dates que les Polynésiens devront choisir les cinquante-sept nouveaux représentants à l’assemblée de la Polynésie française.

L’information émane du haut-commissariat de la République qui, d’un commun accord avec les plus hautes autorités polynésiennes, a officiellement saisi en ce sens le ministre chargé des outre-mer.

Dans cette perspective, l’installation de l’Assemblée nouvellement élue se tiendraient de plein droit le jeudi 27 avril en cas d’élection acquise au 1er tour, ce qui semble très improbable…, ou le jeudi 11 mai dans l’hypothèse de l’organisation d’un second tour. Rappelons que pour obtenir une majorité d’élus à Tarahoi, troisième institution du territoire, il faut décrocher au moins 29 sièges et ce sont ces mêmes élus qui auront la tâche de désigner le futur président du Pays. Il s’agit ici d’une mandature de cinq ans, 2023 – 2028.

Dans l’attente de la publication du décret de convocation des électeurs, le haut-commissaire fixe également des échéances prévisibles s’agissant de la période de financement de la campagne électorale ou encore de la déclaration de situation patrimoniale et déclaration d’intérêts des élus sortants.

Autant dire que nous y sommes et les derniers échanges qui ont émaillé le débat d’orientation budgétaire (DOB) donnent la teneur de la bataille à venir…

 288 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :