8 décembre 2022

Débat d’orientation budgétaire: Ça pique entre autonomistes !

L’examen du Rapport d’orientation budgétaire (ROB), ce matin à l’assemblée de la Polynésie française, a été ponctué de plusieurs interventions orales et contre toute attente, les attaques les plus virulentes sont venues d’élus autonomistes qui ont choisi de rompre avec la majorité.

« Qui fait de la politique dans cet hémicycle avec comme seule ligne de mire, les élections Territoriales de 2023 ?… » s’est interrogée la représentante du Tapura Huiraatira, Béatrice Lucas qui aurait préféré, de la part des opposants, une attitude plus constructive afin « d’éclairer nos concitoyens sur la situation économique et financière actuelle de notre Pays ».

Sur ce point, le Tapura huiraatira s’en tient à la parole du ministre des Finances qui déclarait il y a quelques jours: « La collectivité n’a pas de problèmes de trésorerie mais des contraintes budgétaires ! ».

Apparemment, ce n’est pas le point de vue du représentant et chef de file de A Here Ia Porinetia, Nuihau Laurey, qui persiste à dire que « nos réserves sont asséchées », prédisant au passage « un budget électoral de circonstance » alors même que l’assemblée n’est pas encore destinataire du projet de budget primitif pour 2023.

A la lecture du ROB, le représentant sénateur, Teva Rohfritsch, n’est pas plus optimiste ! A l’en croire, « nous sommes plongés dans l’obscurité (…) C’est une stratégie du flou et des pansements ». Il a même été jusqu’à accuser le président du Pays de ne pas avoir lu son propre ROB…

En conclusion de ces échanges parfois piquants, le chef du gouvernement polynésien a ironisé en cette célébration d’Halloween: « Vous êtes à la recherche de beaucoup de choses…faire du boucan et obtenir des bonbons ». Une « politique stérile » a t-il conclu.

 

 319 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :