19 juillet 2024

Traitement des déchets: et c’est reparti pour les visites ministérielles!

0

Le ministre de l’Agriculture, des Ressources marines, de l’Environnement, en charge de l’Alimentation, de la Recherche et de la Cause animale, Taivini Teai, a visité mardi 18 juin le centre de recyclage et de transfert (CRT) Fenua Ma, situé à Motu Uta. Cette rencontre visait à mieux comprendre les problématiques et les enjeux relatifs à la gestion des déchets, un défi majeur pour le Pays.

Bien que la gestion des ordures ménagères et des déchets végétaux soit une compétence communale, l’impact des déchets sur la qualité de vie et l’environnement est indéniable. Le ministre souhaite aborder cette problématique pour trouver des solutions adaptées, en tenant compte des contraintes foncières et du caractère insulaire et dispersé du territoire.

La visite a débuté par une présentation des activités de Fenua Ma, qui assure le traitement, le tri et la valorisation des déchets des 12 communes de Tahiti et Moorea-Maiao, ainsi que, par convention, le traitement de certains déchets (déchets toxiques, déchets recyclables) pour des communes ou communautés de communes tierces. Le ministre a pris connaissance des techniques de traitement actuelles et des défis spécifiques à la Polynésie française.

Taivini Teai a échangé avec le directeur du syndicat mixte libre, Benoît Layrle, sur les processus et filières locales de valorisation des déchets. Contrairement aux déchets en plastique et en carton, les déchets en verre et les pneus sont recyclés localement pour être réutilisés, notamment dans le secteur de la construction. Le ministre a exprimé son intention de soutenir le développement de filières locales de recyclage et de traitement afin de réduire la dépendance aux importations.

Les échanges ont également porté sur les perspectives de valorisation des déchets organiques. Bien gérés, ces déchets peuvent contribuer à la production de composts, de substrats et d’énergie, particulièrement utiles dans les filières agricoles. Le ministre s’est engagé à encourager le développement de filières locales de valorisation des déchets.

Parmi les projets évoqués figurent la mise à disposition de composteurs pour les particuliers, le projet de bac « marron » pour les déchets végétaux et bruns (cartons, papiers), et les éco-digesteurs, qui permettent à un particulier ou une entreprise de transformer rapidement les déchets organiques en engrais biologique. L’accent a été mis sur la sensibilisation des producteurs de déchets, qu’ils soient particuliers ou professionnels, à l’importance du tri et des actions individuelles pour réduire l’impact environnemental.

La matinée s’est poursuivie par une inspection des installations du CRT de Motu Uta, permettant au ministre d’observer la chaîne de traitement et de tri des déchets. Il a salué le professionnalisme des agents de Fenua Ma, qui œuvrent quotidiennement dans des conditions difficiles pour protéger l’environnement. Les discussions ont abordé les améliorations potentielles des conditions de travail des agents et le développement des moyens du CRT.

Cette initiative constructive prépare les points à l’ordre du jour du comité syndical de Fenua Ma, prévu le 24 juin 2024. Elle marque également le lancement des travaux sur la gestion des déchets, alors que le Pays envisage de reprendre cette compétence aux communes.

Communiqué du gouvernement

Loading

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :