Un gouvernement « plus fourmi que cigale » maintenu à huit ministres

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, a dévoilé ce matin la liste de son « gouvernement complété et un peu rajeuni » qui reste à huit ministres, soit deux de moins que ce qui est autorisé par le statut d’autonomie. Autrement dit, un gouvernement « plus fourmi que cigale » qui entend continuer à réduire son train de vie budgétaire.

Deux entrants et une sortie. Virginie Bruant et Naea Bennett font donc leur entrée au service du Pays: l’une au Travail, Solidarité, Formation professionnelle, Famille, Condition féminine et Personnes non autonomes; l’autre, à la Jeunesse et aux Sports. Agés respectivement de 42 et 34 ans, ces deux personnalités se sont déjà brillamment distingués dans leur domaine respectif.

Une sortie, celle de Isabelle Sachet (Affaires sociales) qui, normalement, réintègre sa place à Tarahoi au sein de la majorité Tapura huiraatira.

Il s’agit ici « d’amener une nouvelle génération aux responsabilités » a précisé le chef de l’exécutif local. Un nouvel élan aussi puisque « sous quinzaine« , il doit réunir le gouvernement en séminaire pour définir les axes stratégiques prioritaires du gouvernement jusqu’à la fin de la mandature.

Autre changement important dans ce gouvernement: le président Fritch récupère le portefeuille du Tourisme qui, après la démission de Nicole Bouteau, avait été transféré provisoirement à Yvonnic Raffin. « Le secteur du Tourisme est un moteurs pour la création de richesses », a t-il précisé. Aussi, son objectif est de relancer les investissements hôteliers et d’accompagner la nécessaire reconquête de nouveaux marchés, notamment en Asie.

Quant à Tearii Alpha, il lâche l’Economie bleue en faveur de Heremoana Maamaatuaiahutapu; un choix somme toute logique après la tenue dernièrement à Brest du « One Océan summit ». « Notre ZEE n’est pas à vendre! » a déclaré Edouard Fritch qui souhaite que nos ressources marines soient mieux protégées en faveur de nos pêcheurs locaux.

René Temeharo, Christelle Lehartel et Jacques Raynal conservent les mêmes prérogatives.

 961 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :