25 octobre 2020

Une emprise de 9000 m2 cédée par l’Etat à la Ville de Papeete

Le haut-commissaire de la République, Dominique Sorain et le maire de Papeete, Michel Buillard, ont signé ce jour le dernier acte notarié relatif à la cession par l’État à la commune de Papeete d’une parcelle à Fare Ute, à l’euro symbolique.

L’événement s’est déroulé en présence du ministre de l’Equipement, René Temeharo, les représentants du commandant supérieur des Forces Armées en Polynésie française, du directeur des finances publiques et de maître Jeanne Lollichon, représentant de l’office notarial.

Cette cession permet à la commune de Papeete de devenir propriétaire d’un ensemble immobilier de 8 999 m2 (une partie de l’emprise de la base navale) dont la valeur de la parcelle et des constructions est estimée à près de 700 millions FCFP. Elle devrait avoir pour finalité de dynamiser et de moderniser la zone industrielle autour du port grâce à la création d’activités économiques et notamment touristiques avec la création d’une marina à sec et à flot, une zone marchande (restaurants), un parc de stationnement et une station service. Ces projets permettront de faciliter l’accès à la mer aux habitants du grand Papeete. Dans ce cadre, elle va bénéficier d’un accompagnement financier de la part de l’Etat à hauteur de 234, 2 millions.

Le représentant de l’Etat a rappelé au passage que l’ensemble des dix parcelles cédées représentent près de 22 ha estimés à environ 4,9 milliards FCFP.

Les communes disposent désormais de dix-huit mois pour finaliser leurs projets, présenter des dossiers de demande de financement et engager les crédits mis à leur disposition par l’État et les autres partenaires financiers. Le gouvernement central a prolongé de deux ans par avenant la durée du Contrat de Redynamisation des Sites de Défense (CRSD).

La commune de Mahina, pour ne citer qu’elle, va prochainement réaliser des études relatives au projet d’aménagement du site militaire (ex GSMA) pour un montant de 8, 2 millions Fcfp. Ces études permettront de lancer des appels d’offres des futurs travaux d’aménagement d’une zone d’activités à vocation mixte.

Source: dossier de presse

 684 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :