12 juillet 2024

Deux rendez-vous importants cette semaine à l’assemblée de la Polynésie française pour l’établissement public dénommé « Office des Postes et télécommunications ».

 

Ce lundi matin, tout d’abord, la Commission de contrôle budgétaire et financier (CCBF) de la troisième institution est appelée à se prononcer sur la nomination, à compter du 1er février prochain, de Hina Delva en qualité de directrice générale de l’OPT en remplacement de J.F Martin qui fait valoir ses droits à la retraite. Le projet d’arrêté ayant été transmis le 27 décembre au secrétariat général de l’APF, celle-ci disposait -théoriquement- d’un délai de quinze jour pour rendre son avis…

Un choix du gouvernement Brotherson, qui intervient dans un contexte très particulier, à l’heure où l’Office croule sous les difficultés financières du fait de son exposition à une concurrence de plus en plus rude dans la téléphonie mobile.

Aussi, pour sauver le soldat OPT, la ministre de tutelle, Vannina Crolas, devra compter sur sa nouvelle recrue, âgée de 55 ans, venue tout droit du groupe EDT-Engie où elle occupe jusqu’ici  le poste de directrice  commerciale, marketing et communication. Mais Hina Delva connait bien l’OPT pour avoir assuré, de 2013 à 2017, les fonctions de directrice de cabinet du PDG.

Equilibre financier d’ici 2028 ?

Bientôt à la tête de l’OPT, Hina Delva aura diverses missions dont la plus importante, à savoir: redresser les comptes du groupe afin d’atteindre l’équilibre financier dans un délai de quatre ans (2028) en réduisant les charges et en identifiant les relais de croissance ainsi que les actions permettant de développer le chiffre d’affaires.

Dans cette perspective, la lauréate de l’appel à candidatures lancé par le gouvernement s’est d’ores et déjà engagée sur un certain nombre de points parmi lesquels: déclencher la mise en place d’actions rapides « pour maîtriser et stopper l’hémorragie » et la commande d’un audit financier, organisationnel et social qui visera à connaître la situation du groupe et de la holding. Objectif affiche: s’attacher à être moins dépendant du soutien du Pays.

Il faut dire que l’Office des Postes n’est pas au mieux de sa forme! C’est ce que les représentants verront vendredi prochain lors de la présentation des comptes 2022 qu’il leur faudra approuver.

Photo: Présidence de la PF

Loading

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :