8 décembre 2022

Véritable « boom » des exportations polynésiennes

Au troisième trimestre 2022, les productions « made in Tahiti » vendues sur les marchés extérieurs ont rapporté un peu plus de 8 milliards de francs pacifique contre 6,3 milliards un an plus tôt.

Alors que le montant des importations civiles ne cesse de culminer (plus de 181 milliards en cumul depuis janvier), principalement sous le poids de l’inflation, celui des exportations locales reprend aussi de la vigueur. Certainement, sous l’effet de la reprise économique mondiale…

De janvier à septembre 2022, la Polynésie française a vendu pour un peu plus de 8 milliards de produits locaux. Dont 4 milliards 115 millions de produits perliers qui restent le joyau incontestable des lagons polynésiens.

Mais d’autres bonnes surprises sont à souligner, comme le rapporte l’institut de la statistique (ISPF) dans son dernier bulletin.

Ainsi, rien que les poissons et crustacés ont généré aux armements polynésiens la bagatelle de 1,7 milliard sur la période correspondante. Cette filière d’exportation progresse de 51,4% en l’espace d’un an. L’huile de coprah suscite également un grand regain d’intérêt (+65,7%) pour un total de 692 millions de Fcfp. Plus modestement, la vanille a rapporté 397 millions en neuf mois, une recette en hausse de 22,4%. En revanche, la culture de noni semble en panne avec seulement 256 millions de produits exportés contre 367 un an plus tôt.

source: ISPF

 593 visiteurs total,  4 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :