31 juillet 2021

A la veille d’un ultime adieu à Christophe Dominici

Christophe Dominici qui avait été l’auteur d’un essai retentissant en demi-finale de Coupe du monde contre les All Blacks en 1999, notamment, sera inhumé à Hyères, dans le Var, ce vendredi 4 décembre.

Hier, ce sont les mots bouleversants et de tristesse de sa fille Kiara qui ont marqué la cérémonie religieuse d’hommage à l’ancien rugbyman français, Christophe Dominici.

Sa fille aînée a regretté la disparition de son « papa d’amour » en rappelant, très émue, qu’elle avait « encore besoin de lui » et qu’elle écoutait ses « chansons en boucle » pour supporter le deuil.

Une prise de parole qui a forcément ébranlé tous les glorieux gaillards, ex-coéquipiers ou amis de la profession du défunt champion, de Sylvain Marconnet à Vincent Moscato, en passant par l’ancien sélectionneur du XV de France Bernard Laporte.

A la veille de cet ultime adieu, sa veuve, Loretta Denaro s’exprime pour la première fois depuis le drame dans les pages de Paris Match, en kiosques depuis aujourd’hui.

Elle dévoile notamment les détails de leur rencontre atypique : « Je l’ai rencontré en 2007, il m’a remarquée dans le métro, il m’a suivie, tout timide. Il m’a immédiatement captivée par sa folie, sa folie si romantique ; mais j’ai aussi été séduite par son enthousiasme. Après notre rencontre, lors du match contre l’Italie, il m’a dédié son essai. J’étais sous le charme ». La jolie et discrète brune d’origine italienne évoque un mari aimant et un père de famille très attentionné avec leurs deux filles (Mya et Kiara), avec (…)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

source: Yahoo actualités

 565 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :