Anaa dispose désormais d’un aérogare et d’un quai api

Après Takaroa et Arutua, les délégations du Pays et de l’Etat se sont arrêtées samedi matin à Anaa.

Accueillies par le maire Calixte Yip et son conseil municipal, les autorités ont inauguré l’aérogare Takahi Rau Tini, nouvellement reconstruit.

La population, au travers de son orero d’accueil, a souligné combien cette porte d’entrée d’Anaa est importante pour le développement du tourisme. En effet, Anaa avec son lagon turquoise, peu profond, est réputée mondialement pour la pêche à la mouche du Kiokio. Ce poisson appelé Bonefish, en anglais, attire des centaines de visiteurs qui vont à Anaa rien que pour cette pêche de type catch and release. De même, le Kiokio a fait l’objet d’une recherche faite par des scientifiques qui ont préconisé des recommandations de gestion raisonnée de la ressource, recommandations suivies aujourd’hui par la population.

Les autorités se sont ensuite rendues vers le quai pour la levée des couleurs et l’inauguration du nouveau quai. Les pêcheurs de Anaa sont ravis de cette nouvelle construction qui améliore grandement l’attache et le débarquement des bateaux. En outre, ce quai est devenu un nouveau lieu de pêche pour la population. Le maire et la population ont souligné que très prochainement, grâce à ce nouveau quai, l’Aranui fera une escale touristique à Anaa et les visiteurs seront débarqués en toute sécurité sur ce nouveau débarcadère.

Les infrastructures inaugurées à Anaa représentent un investissement total de 443 millions de francs financés par le 3IF (3e instrument financier) à hauteur de 70 % par l’Etat et de 30 % par le Pays.

Par ailleurs, le maire Calixte Yip a souhaité montrer au président le petit quai de Tereiga qui a besoin d’être reconstruit ; il est tourné vers le lagon et sert de lieu de déchargement du coprah provenant des secteurs. Edouard Fritch a encore rappelé à la population, lors de son discours, combien un bon partenariat Etat-Pays-commune pouvait faciliter et concrétiser les souhaits exprimés et les investissements à réaliser.

A Anaa d’autres projets vont être programmés, comme la construction d’un abri de survie qui abritera une nouvelle infirmerie, ainsi que le balisage lumineux de la piste de l’aéroport. Le président a souligné combien ces infrastructures sont essentielles pour assurer la sécurité, le désenclavement et le maintien des populations dans les îles.

Communiqué du gouvernement

 888 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :