31 octobre 2020

Gouvernement remanié: Raffin à l’Economie-Finances, Alpha (VP) et un ministre en moins

A l’ouverture de la session budgétaire, ce matin à l’assemblée de la Polynésie française, le président Edouard Fritch a dévoilé en primeur, aux représentants, la nouvelle composition de son gouvernement.

Pas de remaniement « en profondeur » comme le certains le prédisaient mais quelques réajustements rendus nécessaires après la démission du vice-président, Teva Rohfritsch, candidat aux élections sénatoriales du 27 septembre prochain. Il s’agit là d’une nouvelle équipe « taillée » pour porter le Plan de relance post-Covid pour les deux années qui viennent. Car, nombre d’experts prédisent que « le pire est à venir… » a indiqué le président dans son allocution. Ce nouveau gouvernement compte surtout un ministre en moins, un format plus réduit dans le cadre d’une réduction des dépenses de fonctionnement du Pays car dans le contexte actuel « l’exemplarité doit venir d’en haut » a t-il expliqué.

Trois annonces fortes à retenir.

Tout d’abord, la promotion de Tearii Alpha au poste de vice-président. Un homme « fidèle, loyal et compétent » a justifié Edouard Fritch. Et apprécié des Polynésiens, a t-il ajouté, après sa brillante élection à la tête de la commune de Teva i Uta. Il reste en charge du secteur Primaire, l’agriculture et désormais le secteur de la pêche-aquaculture.

Ensuite, sans surprise, Yvonnic Raffin (voir photo) prend le portefeuille de l’Economie et des Finances. Il hérite également du dossier de la Protection sociale généralisée, de l’Energie ainsi que de la coordination des actions gouvernementales. Un « choix courageux » a indiqué le président, d’autant qu’il abandonne ses fonctions de directeur de la CPS. Yvonnic Raffin est un homme que le président connaît bien puisqu’il chemine à ses côté depuis six ans à la mairie de Pirae.

Enfin, sept autres ministres sont reconduits, avec pour certains des attributions complémentaires.

Il s’agit de Jean-Christophe Bouissou (Logement, Transports interinsulaires), Nicole Bouteau (Tourisme, Travail et Transports internationaux), Heremoana Maamaatuaihutapu (Culture, Environnement et Jeunesse et Sports), Jacques Raynal (Santé, Prévention), Christelle Lehartel (Education, Numérique et Modernisation de l’administration), René Temeharo (Equipement, Grands travaux, Transports routiers) et Isabelle Sachet (Famille, Affaires sociales et Lutte contre l’exclusion). Seule Tea frogier sort du gouvernement mais elle sera appelée à d’autres fonctions, a promis Edouard Fritch qui lui a rendu un hommage appuyé.

 

 675 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :