18 septembre 2021

Importations civiles: les ménages ne connaissent pas la crise!

Telle est la conclusion qui s’impose à la vue des chiffres du commerce extérieur pour le second trimestre 2021.

Durant cette période, couvrant avril-mai-juin 2021, les ménages ont dépensé en achats divers la bagatelle de 23 milliards 439 millions de francs pacifique, contre 19,8 milliards un an plus tôt. C’est quasiment autant que la somme des investissements en biens d’équipements et intermédiaires réalisés par les entreprises du fenua. Investissements dans lesquelles figurent « un avion et des bateaux » souligne l’ISPF dans son Points de conjoncture.

Si le montant des achats de produits agricoles ou provenant des industries agroalimentaires n’a quasiment pas varié entre 2019 et 2020, en revanche, les Polynésiens se sont « défoulés » sur les biens de consommation (non alimentaire) et notamment les produits automobiles. Ainsi, depuis le début de l’année (en cumul), la Polynésie a importé pour plus de 8 milliards Fcfp de véhicules en tous genres et de pièces détachées (+25%), contre 6,5 milliards en 2020.

Seule la valeur des produits pétroliers, en cumul, reste inférieure à ce qu’elle était en 2020, mais ce « retard » tend à se combler compte tenu de la flambée persistance des cours mondiaux et d’un relèvement progressif des prix au litre observé à la pompe ces derniers mois.

source: ISPf

 368 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :