19 juillet 2024

Le robinet des crédits s’est tari

0

L’Institut d’émission d’outre-mer (IEOM) annonce une baisse sensible de la production de la plupart des crédits, tant pour les particuliers que pour les entreprises. Le signe d’un manque de confiance ?

Après avoir régulièrement progressé sur plusieurs trimestres successifs, la production de crédit hors découvert (35 milliards de Fcfp) accuse une contraction de 22,6 % en rythme annuel.

La production de crédit aux particuliers, 15,1 milliards de F CFP, décroît de 19,5 % sur un an, particulièrement affectée par
une baisse significative des crédits à l’habitat (-38,7 % sur un an après -11,9 % au dernier trimestre 2023), dans un contexte de
renchérissement du coût des projets immobiliers et de la hausse des taux d’intérêt. En revanche, les prêts personnels à la
consommation reprennent (+4,8 % après -5,2 %).

Dynamique en 2023 sous l’impulsion de plusieurs financements d’envergure, la production de crédit aux sociétés non
financières (SNF), 18,8 milliards de F CFP, est en repli de 25,3 % sur un an. Elle s’avère néanmoins supérieure à la moyenne
des trois années précédentes, établie à 15,6 milliards de F CFP.

Toutes les catégories de crédits contribuent à ce mouvement : -42,8 % pour les crédits à l’équipement, -41,1 % pour les crédits immobiliers et -17,7 % pour les crédits de trésorerie échéancée.

La production de crédit aux entreprises individuelles, 1,1 milliard de F CFP, diminue de 13,4 % sur un an, principalement
pénalisée par le recul des crédits d’équipement (-19,6 %) et des crédits de trésorerie échéancée (-50,3 %).

Source: IEOM

Loading

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :