26 novembre 2020

Myron Mataoa, un homme de foi s’en est allé

Annonce de la disparition de Myron Mataoa, l’un des plus anciens compagnons de route du Tavini huiraatira (parti indépendantiste) et de son leader, Oscar Temaru.

« C’était un homme de foi, impliqué dans sa congrégation religieuse. C’était également un homme de culture qui siégeait à l’Académie tahitienne depuis 1978 », commente le président du Pays, Edouard Fritch, dans un hommage qu’il rend au disparu.

Engagé dans la vie politique locale, il est apparu sur les bancs de l’Assemblée de la Polynésie française à partir de 2004 avec l’avènement du Taui, période durant laquelle il a même présidé le groupe UPLD. « Dans les moments de tensions entre les différents partis politiques, il a toujours cherché à apaiser et à rapprocher les points de vue », reconnaît Edouard Fritch. Sauf qu’à quelques semaines des dernières élections Territoriales, il abandonne le navire bleu ciel pour soutenir officiellement la pirogue orange de Gaston Flosse. Raison invoquée par l’intéressé: « Les anciens ont été mis de côté », explique l’intéressé. Il regrette surtout de ne pas avoir été contacté au moment de la constitution de la liste.

Et la Présidence de conclure: « Il laissera le souvenir d’un homme sympathique, bonhomme et pétri d’empathie. A sa famille, à ses proches, j’adresse en mon nom, et au nom du gouvernement, mes sincères condoléances. Mes prières accompagnent Myron vers sa dernière demeure ».

Photo: Ville de Papeete

 

 672 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :