29 septembre 2022

Tous unis pour l’encadrement et l’épanouissement de la jeunesse dans les sports de combat !

Pose de la 1ère pierre du futur Pôle sportif de combat de la Punaruu (commune de Punaauia), en présence d’une partie du gouvernement et du tavana, Simplissio Lissant.

La construction d’un tel équipement sur la côte Ouest de l’île de Tahiti permet d’initier un schéma d’équipements sportifs pour le développement des sports de combat à l’échelle de la Polynésie française.

L’idée est en effet d’avoir plusieurs écoles de perfectionnement de sports de combat afin de faire évoluer le niveau des compétiteurs et des compétitions locales pour atteindre l’excellence sportive. Mais le Pays souhaite également promouvoir les sports de combat auprès de la jeunesse en difficulté, en leur permettant de pratiquer ces sports, non plus dans la rue, mais au sein d’équipements sportifs adaptés et avec un encadrement de haut niveau.

L’objectif de cette opération est bien sûr d’offrir un lieu approprié pour l’épanouissement de la jeunesse polynésienne, mais aussi des moins jeunes, qui souhaitent s’initier ou se perfectionner dans les sports de combat, tout en respectant les valeurs du sport, et d’accueillir les scolaires.

Au plan financier, l’ouvrage représente un coût total de 700 millions Fcfp, l’Etat et le Pays participant respectivement à hauteur de 300 millions Fcfp et de 400 millions Fcfp. Une fois de plus, par le financement de cet édifice, l’Etat et le Pays prouvent que leurs relations sont très bonnes et que nous nous inscrivons dans le cadre d’un partenariat privilégié en matière d’équipements structurants pour la Polynésie française.

La construction de cet ouvrage permet également de s’inscrire dans les axes stratégiques présentés par le ministère de la Jeunesse et de la Prévention contre la délinquance, en charge des Sports, et du projet « ambition 2027 », porté par le COPF dans la perspective des Jeux du Pacifique.

Certain de l’intérêt que le mouvement sportif et de jeunesse, ainsi que tous les utilisateurs, porteront à la réalisation de ce futur Pôle sportif de combat, le président, Edouard Fritch, a remercié chaleureusement tous les acteurs qui œuvrent à l’aboutissement de ces travaux, qui débuteront en début d’année 2023 pour une fin prévue au mois de juin 2024.

source: Gouvernement

 262 visiteurs total,  5 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :