Vers la fourniture de plants de Uru, de Umara et de bananier Maohi dans les Tuamotu

Sur saisine du maire de Fakarava, soucieux de l’installation anarchique des systèmes photovoltaïques dans son atoll, le président Edouard Fritch, accompagné des ministres de l’Agriculture et du domaine, Tearii Alpha, des Finances et de l’économie en charge de l’énergie, Yvonnick Raffin, de la Culture et de l’environnement, en charge des ressources marines, Heremoana Maamaatuaiahutapu, ont tenu mardi après-midi une réunion de travail avec des maires des Tuamotu Gambier.

Ainsi, sur le sujet de l’énergie, le ministre en charge de l’Energie, Yvonnick Raffin, a explicité le cadre réglementaire dans lequel la vente de l’énergie solaire se fait dans les archipels et en particulier les exigences et les préalables techniques qui doivent accompagner ces installations solaires. Pour compléter cette information, le ministre se déplacera à Fakarava avec le Tavana Hau du Pays.

Pour sa part, le ministre de l’Agriculture a informé les maires sur le programme de baguage des cocotiers en aluminium. Ce dispositif est essentiel pour protéger les cocotiers des rats en particulier et préserver ainsi la production de coprah. Le programme prévu, qui mobilisera des associations, permettra de baguer 105.000 cocotiers. En outre, pour encourager et améliorer l’autosuffisance alimentaire dans les Tuamotu, le ministre de l’Agriculture prévoit également la fourniture de plants de Uru, de Umara, de bananier Maohi dans les îles. Ces livraisons de plans font partie des mesures du plan de relance pour améliorer la couverture des besoins alimentaires des populations des atolls en légumes et fruits frais.

Enfin, le ministre en charge des Ressources marines, a échangé avec les maires sur le sujet des déchets perlicoles et des déchets plastiques en général dont la prolifération représente un véritable enjeu écologique. Sur ce dernier point, une opération de collecte des déchets est en cours, le Pays ayant fourni des big bag pour assurer la collecte des déchets et prenant en charge leur rapatriement vers Papeete par les goélettes qui desservent les archipels, afin d’être retraitées dans les filières adaptées.

Source: Gouvernement

 551 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :